le 11 octobre 2012

Une taxe sur le tabac et la bière que la LMDE souhaiterait voir profiter aux jeunes

Alors que le gouvernement vient d’annoncer la mise en place d’une nouvelle taxe sur le tabac et sur la bière, La Mutuelle Des Etudiants a immédiatement profité de l’occasion pour demander à ce que les fonds récoltés grâce à cela soient utilisés en faveur des étudiants, afin de leur faciliter l’accès aux soins.

La LMDE entend faire profiter ses adhérents des recettes de la taxe sur le tabac et la bière

Devant s’élever, selon les premières estimations, à 730 millions d’euros, les gains générés par la mise en place de la nouvelle taxe sur le tabac et la bière pourrait ainsi, de l’avis de la LMDE, servir à rendre l’accès aux soins plus facile pour les jeunes, cette population manquant, selon l’organisme, beaucoup d’attention, dans ce domaine-là, pourtant essentiel.

La LMDE réclame également la suppression de la Taxe Spéciale sur les Contrats d’Assurances pour les contrats réservés aux jeunes

S’agissant, en effet, d’un réel problème dans la société actuelle, l’accès des jeunes aux soins, dont 20 % ne détiennent aucune complémentaire santé, pourrait donc également être amélioré, d’après la LMDE, par l’exonération, sur les formules qui leur sont dédiées, de la TSCA, l’idée de la création d’un chèque santé, pour faciliter une telle souscription, semblant également faire son chemin.

Attendant beaucoup de ce gouvernement, pour ce qui concerne une meilleure prise en charge des dépenses de santé des étudiants, la LMDE semble, aujourd’hui plus que jamais, déterminée à veiller à ce que de véritables efforts soient faits dans ce sens.